<紀要論文>
ロシアの性愛論 (7) : 去勢派

作成者
本文言語
出版者
発行日
雑誌名
開始ページ
終了ページ
出版タイプ
アクセス権
JaLC DOI
概要 Les skoptsy dérivent des khlysty. Il faut savoir les khlysty pour savoir les skoptsy. Est impropre le mot "flagellants", traditionnellement adopté comme traduction du mot russe "khlysty". La flagellat...ion n'a rien à voir dans les rites de khlysty. C'est une corruption, peut-être intentionnelle, par des profanes du mot russe "khristy"(christs, forme plurielle de "khristos"). On les appelait "christs", car ils ont produit beaucoup de christs parmi eux. L'Orthodoxie russe se caracterise par son ritualisme très avancé. Le schisme de 1'Eglise au 17e siècle a eu lieu à cause de la réformation de rites assez minimes, et les vieux-croyants étaient aussi formalistes que l'Eglise orthodoxe. La secte de khlysty est une réaction contre cette formalisme de la religiosité russe. Au centre des rites de khlysty se situe le "radenie"(danse collective), où participent tous les membres d'un "korabl"' (collectivé locale, comme "loge" de franc-maçons. Ce mot signifie "vaisseau".) Par radenie, ils s'épuisent corporellement, reçoivent l'inspiration divine et prophétisent. Les khlysty cherchent une fusion plus directe avec la divinite. Ils demandent que l'inspiration divine descende directement à chacun d'eux et que chacun d'eux soit l'incarnation de la Parole divine comme Jésus Christ l'était autrefois. Celui qui se considère comme récipient de l'inspiration divine, est enclin à se considérer comme source de cette inspiration. Il est naturel qu'ils finissent par s'imaginer être un petit dieu ou un petit Christ. C'est ainsi que, parmi les khlysty, sont apparus beaucoup de christs et de Mères de Dieu. (à suivre)続きを見る

本文情報を非表示

slc013p121 pdf 1.84 MB 700  

詳細

レコードID
査読有無
関連情報
地域
主題
ISSN
NCID
タイプ
登録日 2009.04.22
更新日 2017.02.08