<紀要論文>
『テオチム農家』の切り拓く作品空間 : 循環する時間・大地・家を通して

作成者
本文言語
出版者
発行日
雑誌名
開始ページ
終了ページ
出版タイプ
アクセス権
JaLC DOI
概要 Henri Bosco a commencé a écrire le Mas Théotime deux mois après l'invasion nazie en France qui l'a enonnément indigné. Cela bouleversa le plan de son roman préalablement conçu. II dit, "Le sujet tourn...e à la grandeur. Il ne sera plus une mesquine intrigue passionelle, compliquée à dessein, mais le drame de la terre même aux prises avec l'homme. Il dit aussi quant au mas Theotime que "c'est un personnage, le plus grand de tous." Dans ce roman, comme dans beaucoup de romans, il y a une histoire, une intrigue compliquée que produisent les relations des hommes-personnages et qui va vers la fin. Mais en même temps dans cet oeuvre non seulement beaucoup de pages sont consacrées à la terre, au mas Théotime, aux plantes, au phénomène de la nature environnante, etc. mais ces derniers se présentent aussi sous la forme d'un style et d'expressions particulières épargnés par l'humanisme et dans leur relation intime et étroite avec l'homme. Dans cet article, nous allons voir en examinant concrètement quelques phrases concernant 'le temps qui circule (les saisons) ', 'la terre' et 'la maison', les aspects et les ordres sous lesquels ils s'inscrivent dans cette œuvre. Cela renvoie aux deux citations de Bosco soulignées plus haut et fait du Mas Théotime une œuvre particulière, radicalement unique : il a créé un univers où l'homme n'est pas au centre du monde. La création de cet univers qui n'a rien à voir avec l'époque et avec la situation dont il souffrait n'était pas une évasion, mais une contestation du monde où l'homme a perdu le contact primordial avec la nature et les choses environnantes et où il se considère au centre et, par conséquent envahit par force les terres où d'autres vivent. Il n'a pas rejoint les engagements de son époque. Il dit ''je suis un écrivain qui n'est pas de sa génération." Mais il a fait son engagement à sa manière, et il en était conscient. Cette œuvre nous semble être d'autant plus d'actualité à notre époque que l'on assiste quotidiennement à la dégradation critique de la nature. Le travail lui-même d'étude attentive de chaque phrase particulière du Mas Théotime concernant (nous nous concentrons sur ces trois éléments dans cet article) 'le temps qui circule', 'la terre' et 'la maison', nous permet de nous libérer de l'humanisme et de récupérer la sensation du contact primordial avec la nature et les choses environnantes. Et là reside le plaisir de la lecture de cette oeuvre. En Europe, comme en Orient, il existait une perception animiste et panthéiste de Ia nature et des choses, mais 17Eglise et plus tard le dualisme cartésien qui a contribué au développement des sciences l'ont niée. Mais Bosco, par sa nature innée, par la nature environnante de l'enfance et par sa lecture des oeuvres antiques a une perception du monde similaire à celle qui existait en Europe ancienne, et il en a fait une sublimation littéraire dans le Mas Théotime.続きを見る

本文情報を非表示

slc013p109 pdf 997 KB 140  

詳細

レコードID
査読有無
関連情報
主題
ISSN
NCID
タイプ
時代・年代
登録日 2009.04.22
更新日 2017.02.08